BIOGRAPHIE


La violoniste Magdalēna Geka se produit dans les salles européennes les plus prestigieuses : Wigmore Hall et Southbank Centre à Londres, Auditorium du Louvre à Paris, Verbier Festival à Suisse ou Kuhmo Festival à Finlande. Lauréate des premiers prix de Parkhouse Award à Londres et Marschner Competition en Allemagne, et, dernièrement, du Prix Pro Musicis et Prix de l’Académie des Beaux-Arts, elle est très demandée aussi bien en tant que soliste ou chambriste que le violon solo d’orchestre.


Ayant eu l’occasion de jouer la plupart des grands concertos pour violon avec des orchestres en Lettonie, en France, en Ukraine et en Allemagne, elle a été nommée deux fois au Grand Prix de la musique en Lettonie. D’abord en 2014 en tant que Jeune Artiste de l’année, après son début avec l’Orchestre National Symphonique de Lettonie, remplaçant le soliste en dernière minute, puis en 2020 pour la Meilleure Interprétation dans un récital consacré à la musique lettone. Ses premiers albums en soliste sont à paraître très bientôt : en novembre 2021 les Sonates pour violon et piano de Maija Einfelde pour le label letton « Skani », puis en 2022, les Sonates et Rhapsodies pour violon et piano de Béla Bartók pour le label français « Paraty ».


Magdalēna a été invité à participer en tant que jeune artiste dans les festivals prestigieux de Kuhmo en Finlande, Musique à Giverny, et a fait partie du programme des jeunes artistes professionnels de Newport Music Festival aux Etats-Unis. En souhaitant transmettre sa passion pour la musique de chambre, elle a été la fondatrice et directrice artistique de deux festivals en Lettonie, respectivement à Saulkrasti et Ventspils, qui permet aux jeunes musiciens lettons, étudiant à l’étranger, de revenir dans leur pays natal pour donner des concerts. Violoniste du Trio Sōra durant plus de trois ans, elle s’est vue décerner les prix spéciaux des festivals de Verbier, Aix-en-Provence et Kuhmo, et s’est produite dans la plupart des pays européens ainsi qu’à New York et en Australie.  Magdalēna fait actuellement partie de plusieurs ensembles, notamment le Trio Carmine (Anna Gāgane, clarinette et Lukas Loss piano) et le Quatuor Libra (Josquin Otal, piano ; Elia Cohen Weissert, violoncelle et Hortense Fourrier, alto).

Violon solo de l’Orchestre de Chambre Nouvelle Europe, de L’Ensemble Appassionato, et de l’Orchestre Hexagone, elle a eu l’occasion de travailler avec les chanteurs Andrea Bocelli et Philippe Jaroussky. Magdalēna a également été l’académicienne de l’Orchestre Philharmonique de Radio France en 2014-2015 et violoniste de la Kremerata Baltica, ce qui lui a permis de travailler auprès du célèbre violoniste Gidon Kremer. En septembre 2021 elle a intégré le cursus exceptionnel «Artist Diploma – Violon Solo», partenariat de l’Orchestre National d’Auvergne avec le CNSMD de Lyon. Amoureuse de la musique contemporaine, elle a collaboré avec des compositeurs tels que Peteris Vasks, Eric Tanguy, Camille Pépin ou Gabriel Sivak, et a déjà créé une quarantaine d’œuvres pour violon solo ou ensemble.


Née à Lettonie en 1992, elle est partie à Paris à l’âge de 16 ans, afin de poursuivre ses études de violon. Magdalēna a obtenu le DNSPM ainsi que le Master du CNSM de Paris en double spécialité de violon et musique de chambre, et a également étudié à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth en Belgique. De 2019 à 2021 elle suit le cursus prestigieux de Diplôme d’Artiste-Interprète, et a été sélectionnée à se produire en soliste à la Philharmonie de Paris. Parmi ses professeurs, on peut compter les Quatuors Ebène et Artemis, ainsi que Svetlin Roussev, Wolfgang Marschner, Marc Danel, Philippe Graffin et Ayako Tanaka. Elle a été soutenue par de nombreuses fondations et mécène, entre autres; Fondation l’Or du Rhin, ADAMI, Fondation Meyer, Fondation Safran, Fondation Singer-Polignac, Fondation Baillet-Latour et la Fondation Boubo-Music.


Magdalēna Geka joue un violon d’Alessandro Gagliano de 1734 gracieusement mis à sa disposition par l’Anima Music Foundation et un violon moderne de Philippe Mahu.